PLI

© Hurf

Pli n° 0 vendredi 11

- 19h - Le Quai et cour de l’école -
vernissage & inauguration

- 21h - cour de l’école -
GalilEo composition de Tom Johnson
Pierre Berthet 5 pendules sonores
-
« La nature est un livre qu’on peut lire, mais il est écrit dans le langage des mathématiques. » Galileo Galilei
« Le jour où Galilée découvrit la loi du pendule, je suis sûr qu’il a eut l’impression de lire le livre de la nature, et quand je joue mes pendules, j’ai parfois la même impression. Je ne peux pas contrôler leurs mouvements, je ne puis que suivre leur rythme, leur rythme naturel. La loi du pendule n’est qu’une des lois naturelles parmi les milliers qui contrôlent le monde où nous vivons, sans compter toutes celles qu’on n’a pas encore découvertes, mais c’en est une qui peut être vue et entendue assez aisément, et souvent le public témoin d’une performance de ’’Galileo’’ sent qu’il n’est pas seulement en train d’écouter de la musique, mais qu’il est aussi occupé à lire une page du livre de la nature. » Tom Johnson
http://pierre.berthet.be/spip.php?rubrique56

Jauniaux • Mariage duo cordes variées
Catherine Jauniaux voix ||| Jean-Sébastien Mariage guitare
-
Son, mélodie, abstraction, musiques traditionnelles, humour et viscéralité. La belge Catherine Jauniaux met tout cela et bien plus encore dans ses explorations dadaïstes. Ce véritable 'sampler humain' croise les sons depuis la fin des années 1970 avec Aksak Maboul, The Work,Tim Hodgkinson, Fred Frith, Tom Cora, Marc Ribot, Zeena Parkins, Ikue Mori, Louis Sclavis, Heiner Goebbels, Yoshihide Otomo, Christian Marclay.

Quelques mots de Jérôme Noetinger à propos de la musique de Jean-Sébastien Mariage : Un son imposant, une disto mordante, des attaques stridentes et massives, des ruptures vivantes, des matières quasi-tactiles. La preuve qu’il y a encore et toujours à faire avec cet instrument à cordes.

http://en.wikipedia.org/wiki/Catherine_Jauniaux | http://jeansebastienmariage.free.fr

Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp musique kaléidoscopique
Liz Moscarola voix, violon ||| Aida Diop marimba ||| Mael Saletes guitare ||| Mathias Forge trombone ||| Vincent Bertholet contrebasse ||| Wilf Plum batterie
-
Ainsi nait L'Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp ; titre malicieux en hommage croisé aux groupes traditionnels africains - Orchestre Tout Puissant Konono n°1, Orchestre Tout Puissant Polyrytmo etc... - et à l'un des plus grands dynamiteurs de l'art du vingtième siècle. Radeau médusé allant sa dérive consentie au mépris des boussoles et des cartes d'état-major, OTPMD, c'est de la possibilité d'une musique ample et généreuse, se souciant aussi peu des frontières que des papiers d'identités, agrégeant autour du même principe de plaisir de multiples héritages traditionnels, les forces du désordre free, l'alphabet pulvérisé du rock n' roll, la science de la musique contemporaine, l'effronterie du punk, la mémoire à facettes des musiques populaires et les fantaisies spéculative des musiques savantes.chatoyantes, un art conjugué de la fête et de la guerre, danses nuptiales et chants de bataille jetés ensemble sur le plancher défoncé.
http://www.soyouzmusic.com/artiste-catalogue-Soyouz/ORCHESTRE-TOUT-PUISSANT-MARCEL-DUCHAMP

http://pli-asso.fr/files/gimgs/th-15_17_galileo.jpg
http://pli-asso.fr/files/gimgs/th-15_17_catherinejauniaux.jpg
http://pli-asso.fr/files/gimgs/th-15_17_mariage1.jpg
http://pli-asso.fr/files/gimgs/th-15_17_OTPMD.jpg